Le cancer du sein

Le cancer du sein est la tumeur maligne la plus fréquente chez la femme. 

La Team MÏU a fait quelques recherches sur les chiffres 🧐

En 2021, on estime qu’1 femme sur 8 risque d’en être touchée. En France, cela représente environ 50 000 à 60 000 nouveaux cas chaque année. Le cancer du sein est à l’origine d’environ 11 000 à 13 000 décès par an en France. Pourtant, s’il est détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 90% des cas, soit 9 cas sur 10.

À l’occasion d’Octobre Rose 🎀, campagne annuelle de communication destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche, la Team MÏU vous en dit plus sur ce cancer…

Qu’est-ce que le cancer du sein ?

Cancer le plus fréquent chez la femme, le cancer du sein résulte d’un dérèglement de certaines cellules qui se multiplient et qui forment le plus souvent une masse, appelée aussi tumeur.

Ces cellules anormales et cancéreuses peuvent rester dans le sein. Elles peuvent aussi se répandre dans le corps et se propager dans d’autres organes. On parle alors de métastases.

🔍 À savoir : les hommes peuvent aussi être touchés par le cancer du sein (1% des cas de cancer du sein).

Quels sont les symptômes d’un cancer du sein ?

Bien qu’il puisse mettre plusieurs mois, voire plusieurs années, pour se développer, le cancer du sein peut se présenter par les symptômes suivants :

  • Une bosse au sein, mobile ou fixe,
  • Des ganglions durs au niveau de l’aisselle,
  • Des écoulements provenant du mamelon,
  • Une rétraction du mamelon,
  • Un changement d’apparence de la peau d’un sein (épaississement, durcissement, rougeur, changement de la peau autour du mamelon…),
  • Un changement de la taille ou de la forme du sein.

 

⚠️ Mise en garde de la Team MÏU : les symptômes listés ci-dessus ne signifient pas nécessairement qu’il s’agit d’un cancer du sein. Toutefois, dès que vous repérez une anomalie, nous vous suggérons de demander un avis médical le plus tôt possible.

Quels sont les facteurs de risques ?

Le cancer du sein est considéré comme une maladie multifactorielle.

Cela signifie qu’il peut apparaître suite à une combinaison de nombreux facteurs comme :

  • L’âge, surtout entre 50 et 74 ans,
  • Les prédispositions génétiques,
  • Les antécédents familiaux,
  • Les antécédents personnels,
  • La puberté précoce,
  • La ménopause tardive,
  • L’absence de grossesse ou une grossesse tardive,
  • L’absence d’allaitement,
  • La consommation régulière d’alcool,
  • Le tabagisme,
  • La sédentarité,
  • La surcharge pondérale.

 

⚠️ Informations à prendre avec précaution : une personne peut posséder un ou plusieurs facteurs de risque et ne jamais développer de cancer. Au contraire, une personne peut n’avoir aucun facteur de risque et être atteinte de ce cancer. N’attendez pas et faites-vous dépister !

Comment dépister un cancer du sein ?

Le dépistage précoce du cancer du sein joue un rôle essentiel dans le succès de sa prise en charge et dans la réduction des risques de récidives et de séquelles.

Le cancer du sein peut être dépisté par un professionnel de santé 👩‍⚕️ (mammographie, échographie, scanner, IRM, cytoponction, biopsie…) ou par une auto-palpation

Dépister soi-même un cancer du sein grâce à l’auto-palpation

Simple, rapide et indolore, l’auto-palpation est un examen qui peut être pratiqué par toutes les femmes à leur domicile en quelques minutes seulement.

Il est, par ailleurs, recommandé de réaliser cet examen au moins une fois par mois après la période de menstruations (c’est-à-dire la période où vos nénés auront plus de chances d’avoir retrouvé une taille “normale”).

👉 Si vous souhaitez savoir pourquoi vos seins gonflent avec vos menstruations, on vous explique tout ! 👈

⚠️ Warning de la Team MÏU : l’auto-palpation consiste à examiner soi-même ses seins afin de s’assurer de l’absence d’anomalies (persistantes ou non). Ainsi, cet examen ne se substitue pas à une visite médicale !

OK, mais en pratique, ça donne quoi ?

C’est très simple ! La Team MÏU vous présente les étapes à suivre pour réaliser une auto-palpation du sein :

  1. Tenez-vous debout ou assise face à un miroir, les bras le long du corps et le dos droit. L’auto-palpation est aussi un examen visuel !
  2. Observez avec attention vos seins dans le miroir et recherchez d’éventuels écoulements anormaux au niveau du mamelon, des tâches, des crevasses, des plis, des squames… Tout ce qui n’est pas habituel !
  3. Vérifiez également qu’il n’existe pas d’asymétrie, de gonflement ou de rougeur.
  4. Levez ensuite le bras gauche et palpez délicatement votre sein gauche à l’aide de votre main droite : du bout de vos doigts, commencez par palper l’extérieur du sein en revenant vers l’intérieur pour rechercher une masse, une douleur ou une démangeaison. De la même façon, examinez la zone située entre le sein et l’aisselle, puis l’aisselle elle-même. Répétez l’opération sur le sein droit avec votre main gauche.
  5. Pressez doucement votre mamelon afin de vous assurer qu’il ne soit pas douloureux, enflammé, rétracté sur lui-même ou qu’aucun écoulement ne se produise.

 

Vous avez remarqué une anomalie ? Nous vous recommandons vivement de prendre contact avec un professionnel de santé dès que possible.

Quand faut-il se faire dépister ?

Les femmes sont exposées au cancer du sein surtout entre 50 et 74 ans. C’est pourquoi elles peuvent bénéficier de mammographies de dépistage gratuites tous les 2 ans et sur invitation 💌

Cependant, le cancer du sein peut aussi toucher les personnes en dessous de 30 ans ! Un dépistage est donc possible dès 25 ans et une fois par an.

Les traitements possibles d’un cancer du sein

Les traitements proposés par le corps médical dépendent de plusieurs éléments :

  • Le stade du cancer,
  • La nature du cancer,
  • Du moment du diagnostic,
  • Des risques de récidive.

 

Plusieurs traitements sont alors envisageables comme la radiothérapie, la chirurgie ou encore la chimiothérapie.

Certains traitements comme la chimiothérapie, peuvent conduire à une alopécie et de grandes fatigues, des douleurs, l’envie de vomir… Et on sait combien il est important de se sentir bien dans sa tête pour combattre une telle maladie !

C’est pour cette raison que MÏU a décidé de créer une pochette imperméable illustrée par Lili SOHN (une ancienne combattante du cancer du sein). La totalité des bénéfices sera reversée à l’association Amour Maternel.

➡️ Cette association finance des ateliers aux côtés de l’entreprise Les Franjynes au cours desquels Julie (la Fondatrice de l’entreprise Les Franjynes) apprend aux patientes à utiliser les franges et les turbans en cas d’alopécie et leur en donne en fin d’atelier. Ayant elle aussi eu un cancer du sein et souffert d’alopécie, elle a développé ses propres turbans et franges car elle ne supportait pas les perruques classiques. En effet, il est extrêmement bénéfique pendant un traitement de se sentir bien dans son corps.

Si vous souhaitez aider ces personnes, on vous invite à commander une pochette MÏU, ou bien à faire un don à l’association Amour Maternel.

On espère que cet article aura été clair pour vous 💕

Vous avez des questions ?

La Team MÏU est à votre écoute !

Pochette imperméable illustrée par Lili SOHN

- vos produits préf -
Envie de nous aider à changer le monde?
Rejoins nous sur les rÉsEaux
Quelle cup est faite pour
toi ?
Qui est MÏU ?
MÏU prend soin des Minous et de la 🌍, grâce à des alternatives aux protections périodiques classiques, comme des Coupes menstruelles, des culottes menstruelles et des serviettes lavables.
 
Que des produits sains et sans produits toxiques, réutilisables pendant plusieurs années. 
 
MÏU, plus qu’une marque, c’est un mouvement qui veut changer le monde 💪🏻 

Laisser un commentaire

";